Comment améliorer l’isolation phonique et thermique de mon habitat ?

Comment améliorer l’isolation phonique et thermique de mon habitat ?

6 février 2019 0 Par Redac'

Une maison se doit d’être la plus confortable possible pour ses habitants. Et vous ne pouvez rendre votre demeure confortable sans penser à l’isolation thermique et phonique. Différentes possibilités s’offrent à vous pour isoler votre habitat du bruit et des températures extrêmes. Le changement des fenêtres est l’une d’entre elles. Cela permet non seulement d’obtenir de bons résultats, mais aussi d’apporter un aspect esthétique à votre maison. Découvrez dans la suite de l’article comment améliorer l’isolation phonique et thermique en changeant des fenêtres.

Effectuer une dépose totale de la fenêtre

La dépose totale consiste au démontage de l’ancienne menuiserie et des autres éléments comme les pièces d’appui, l’ouvrant et le dormant. Ensuite, la nouvelle menuiserie peut être installée en lieu et place de la précédente. Cette technique de pose permet de disposer d’une installation beaucoup plus étanche. En conséquence, le confort thermique est plus amélioré. Il en est de même de l’isolation phonique qui est optimisée. Opter pour une dépose totale de la fenêtre permet également de :

  • Gagner en luminosité ;
  • Faire des économies sur la facture de chauffage ;
  • Améliorer l’esthétique de la maison ;
  • Disposer d’une menuiserie sur mesure en parfaite adéquation avec l’architecture de la résidence…

Notons par ailleurs que son installation peut nécessiter de lourds et longs travaux. Vous devez donc disposer d’un budget conséquent. Cet investissement garantit néanmoins des économies d’énergie et une bonne longévité pour l’installation. Optez pour la société Sunstores.be qui officie dans le domaine de la pose et installation de volet et fenêtre en France et Belgique.

Effectuer une dépose partielle de la fenêtre

Lors d’une dépose partielle de la fenêtre, le dormant existant est conservé. Le seul élément à changer est la menuiserie. Le choix de cette dernière doit être fait avec minutie, car elle doit être en parfaite adéquation avec le dormant. Pour installer une nouvelle fenêtre par cette technique, il faut impérativement effectuer un diagnostic sur l’ancien dormant afin de vérifier :

  • S’il est humide ;
  • S’il présente des déformations ou détériorations ;
  • S’il est exempt de moisissures…

Vous devez donc effectuer une dépose partielle si et seulement si l’ancien dormant est en parfait état. Il faut également qu’il soit capable de supporter la nouvelle menuiserie. Installer une menuiserie sur un dormant fragile aura pour conséquences les problèmes de ponts thermiques et la perte de luminosité. Il faut alors éviter de procéder ainsi si vous voulez vraiment améliorer l’isolation phonique et thermique de votre habitat. La dépose partielle de fenêtre est une technique peu coûteuse, et les travaux s’effectuent rapidement.

Le rôle du vitrage dans l’isolation de votre maison

Pour améliorer l’isolation phonique et thermique de votre maison, vous ne devez pas négliger le vitrage de vos fenêtres. En effet, l’isolation des parois vitrées permet d’améliorer les performances énergétiques de la maison. Par exemple :

  • L’utilisation d’un double vitrage permet de réduire les déperditions de 80 % par rapport au vitrage simple ;
  • Le triple vitrage ou le survitrage permet de réduire la consommation énergétique de 15 à 30 % ;
  • Le double vitrage phonique permet d’améliorer considérablement l’isolation phonique, car il influence la perception des bruits extérieurs…

Avec une fenêtre en double vitrage, vous pouvez déjà améliorer considérablement l’isolation phonique et thermique de votre habitat. En fonction de vos moyens, vous pouvez choisir la méthode de pose de fenêtre qui vous convient. Cependant, il est très important de faire appel à un professionnel pour demander le prix fenêtre double vitrage. Cela vous permet aussi de bénéficier de la pose d’une fenêtre conforme aux normes.