Comment mettre en place une isolation des combles ?

Il n’est pas du tout facile de mettre en place une isolation des combles. Or, la bonne installation de cette dernière apporte le confort essentiel à avoir dans une maison. Si vous ne savez pas comment faire pour l’installation d’une isolation des combles, des conseils sont mis à votre disposition. Dans les quelques lignes suivantes, on vous présente alors en détail toutes les phases pour bien mettre en place une isolation combles.

Le recours à un professionnel en isolation combles

La première phase à passer pour l’installation d’une isolation combles  c’est de faire appel à un professionnel dans le domaine. Il s’agit du spécialiste qui a des connaissances et des expériences en ce qui concerne l’isolation des combles. Il faut bien choisir son professionnel pour de nombreuses raisons. En effet, il a des rôles à combler lors de l’isolation des combles. Pour trouver et choisir votre spécialiste en isolation des combles, demandez des avis, faites des recherches, réalisez des comparaisons, etc.

Un professionnel est au premier abord nécessaire, car celui-ci va jouer un rôle pour la vérification de la maison et de sa toiture avant d’entamer les travaux d’isolation. La maison et le toit seront sujets d’analyse et de diagnostic minutieux par le professionnel. Il faut effectuer ces vérifications pour savoir l’état de la toiture installée auparavant dans la maison. Ainsi, l’on saura les faiblesses de la toiture, c’est-à-dire le mauvais fonctionnement ou la destruction d’un élément de la toiture. Par exemple, le mauvais fonctionnement de la ventilation. L’on saura aussi les atouts que la toiture possède avant sa rénovation. Ce sont les éléments à garder et à améliorer pour avoir une bonne isolation toiture. Tout cela est primordial pour assurer une meilleure performance à la nouvelle installation. Il faut également effectuer ces vérifications pour savoir quel est le type de toiture à aménager. Ainsi, le professionnel trouvera la technique adaptée pour la mise en place de l’isolation des combles. Par ailleurs, il faut effectuer les vérifications pour s’assurer que les travaux vont suivre les normes légales. Les bilans thermiques sont les vérifications à réaliser ici. Il en est ainsi de l’inertie thermique, de la conductivité thermique, de la résistance thermique et de l’effusivité des matériaux. Ces vérifications vont aider pour garantir confort et sécurité dans le foyer après les installations des isolations des combles.

Un professionnel est également nécessaire pour réaliser un devis d’une isolation combles. Après toutes les vérifications qu’il a faites, le professionnel aura plus d’informations sur les installations d’isolation des combles à réaliser. Il sera de ce fait apte à remettre un devis à ses clients. Dans le devis, on retrouvera tous les renseignements concernant les travaux à effectuer :

  • les étapes,
  • les techniques possibles,
  • les matériels à utiliser, etc.

Le devis sert comme point de repère pour organiser et faciliter les travaux. Le devis sert aussi pour avoir une idée de la somme à payer et à prévoir pour aménager l’isolation des combles en totalité. On parle ici du prix des matériaux et de la main d’œuvre.

L’achat des matériaux pour une isolation combles

L’une des phases de l’installation d’une isolation combles, c’est le choix des matériaux à utiliser, c’est-à-dire des isolants. Il n’est pas facile de choisir les isolants idéaux pour la mise en place d’une isolation des combles. On dispose en effet différents types d’isolants disponibles sur le marché. Chacun de ces isolants a leur avantage et leur inconvénient.

Il y a les isolants naturels ou isolants écologiques faits avec la combinaison de sources renouvelables. Ce sont les fibres et les laines pour les fervents de l’environnement. Ces isolants coûtent assez cher. Il y a les isolants synthétiques comme les polyuréthanes giclés, les polystyrènes et les mousses. À base de pétrole, c’est un isolant adéquat, plus que résistant et à prix abordable. Il y a les isolants minéraux y compris les laines de verre, de roche et des argiles. Ils sont faciles à installer avec un prix moins élevé. Il y a les isolants de nouvelle génération. Il en est ainsi des briques mono murs, du béton cellulaire, du coffrage isolant et de la peinture isolante. Améliorée, une isolation combles sera ainsi performante et pratique à l’installation.

L’application de la technique d’installation d’une isolation des combles

Une fois que les étapes préliminaires ont été passées en bonne et due forme, on passe au choix de la technique d’installation de l’isolation combles. On dispose deux sortes de techniques d’isolation des combles. Il y a d’abord la technique pour l’isolation des combles perdus. Il y a également la technique pour l’isolation des combles aménageables. Le choix de la technique à utiliser dépend de toutes les vérifications réalisées par le professionnel dans les étapes précédentes. Il saura sans problème quelle technique employer pour tels types de combles.

Les techniques pour une isolation combles perdues se ramifient en plusieurs méthodes. Si les combles perdus sont accessibles, on utilise l’isolation des combles par la pose d’isolant en rouleaux. Ici, il est préconisé de prendre de la laine en rouleaux que l’on va placer pour isoler le plancher d’étage et les solives de la toiture. Si les combles perdus sont faciles à accéder, on utilise l’isolation des combles par épandage. Ici, l’épandage se fait avec des isolants en flocons et d’un râteau. Si les combles perdus sont difficiles à accéder, la méthode par soufflage est la mieux adaptée. Il en est de même pour l’isolation de toutes les configurations de charpente. L’isolation des combles par soufflage consiste à insuffler des isolants dans les moindres recoins du plancher à l’aide d’une machine spécifique.

En ce qui concerne l’isolation des combles aménageables, il existe uniquement deux méthodes disponibles. Il s’agit des méthodes d’installation d’isolant par l’extérieur ou par l’intérieur connu de tous. Ce sont deux méthodes différentes avec des frais d’installations différentes et des travaux secondaires différents. Pour l’isolation des combles par l’extérieur, la méthode de sarking pour les charpentes traditionnelles est plus pratique, mais beaucoup plus chère. On enlève l’ensemble de la couverture, on pose des rouleaux ou des panneaux d’isolant rigides sur la charpente, on remet en place l’ensemble de la couverture. Pour une isolation combles par l’intérieur, moins cher, mais moins pratique, on pose des panneaux rigides et/ou semi-rigides entre les chevrons et la charpente.

Articles

Redac' Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *