Les 3 principaux procédés de soudures

Tout comme les professionnels, un bricoleur amateur peut être amené lui aussi à devoir souder à l’occasion de travaux dans sa maison. Tout le monde s’y retrouve quand on parle de soudure que cela soit pour :

  • Bricolage
  • Plomberie
  • Artisanat

En bref, le soudage consiste à assembler deux pièces de métal que l’on chauffe  afin qu’elles entrent en fusion. Toutefois, il existe plusieurs métaux et applications qui nécessitent chacun un matériel différent, ainsi que plusieurs postes à condition de bien l’utiliser. Le procédé est notamment très utilisée dans la carrosserie, la plomberie et même la serrurerie. Vous aurez besoin d’un poste à souder. Nous allons parler de trois types de postes à souder électrique. Le MIG, le TIG et le poste MMA.

Quels sont les principaux postes à souder à arc électrique

Beaucoup de termes techniques désignent un poste à souder à arc électrique ou soudure autogène, voici donc les 3 principaux. Les postes MMA, MIG et TIG

À savoir que les deux principaux critères de choix en soudure sont :

  • l’épaisseur de la pièce qui doit être soudée, qui dépend du diamètre de l’électrode à utiliser comme métal d’apport
  • l’intensité que doit fournir le poste à souder

Toutes sont des variantes du même procédé de soudage : l’arc de soudage. A noter qu’il existe de nombreux procédés de soudage aujourd’hui.

Les différentes utilisations de postes à souder

Nous vous présentons ci-dessous, les 3 types de postes à souder les plus fréquemment utilisés sur le marché, MMA, MIG, TIG ainsi que les techniques d’utilisation et leurs prix.

Le MMA ou la soudure sur l’arc du terme Manuel Metal Arc

Il est le système le plus exploité et demandé en bricolage. C’est une technique où le but est de créer un court-circuit, qui va entraîner un arc électrique et au final une très grande chaleur pouvant atteindre les 4500°C.

soudure MMA

  • L’électrode sert de métal d’apport dans la soudure.
  • Il permet de faire de la soudure en fondant sur la pièce à souder.
  • C’est vraiment le “best” et à conseiller quand on est tout juste débutant.

Il existe des postes à souder MMA ultra léger pouvant souder des épaisseurs de 2 à 10 mm en toute simplicité. Offrant un confort d’utilisation optimale couplé à une ergonomie d’énergie indéniable .

Quels utilisateurs pour le poste à souder MMA ?

  • Débutant
  • Maçon
  • Chaudronnerie
  • Atelier
  • Chantier

Quels sont les avantages du procédé MMA ?

Le poste à souder type MMA est un poste léger, qui a nul besoin de gaz. La technique de soudure avec électrode enrobée permet le soudage de nombreuses nuances de métaux. Il est connu pour son utilisation facile dans plusieurs domaines.

Le soudage MMA pour quels types de métales?

  • Acier
  • Inox
  • Fer

Le soudage MIG (MAG) Métal inert gaz et Métal active gas

Le soudage utilise généralement un fil continu de soudage (soudure semi automatique) plutôt qu’une électrode soudure . La technique de soudure crée un arc électrique et mélange deux procédés le MIG et le MAG qui utilise un gaz de protection actif.

Fortement utilisé lorsqu’on recherche du soudage en continu, de plus avec de forte épaisseur de cordons métalliques. Il est équipé d’une bobine de fil dit plein ou massif en acier cuivré, ou en inox qui permet de souder avec un apport de gaz neutre ou actif dont le rôle est de protéger la soudure de la corrosion.

Choisir la MIG c’est une garantie de choisir :

  • une régularité dans la soudure
  • une rapidité d’exécution importante
  • mais une esthétique de soudure moyenne.

Surtout utilisé pour les soudures dites par points, épaisses et rapides .L’inconvénient est que le travail en extérieur reste difficile. Vendu sur certain site à partir de 390 euros, c’est tout de même pas donner.

Quels utilisateurs pour le poste à souder MIG ?

  • Atelier
  • Chantier
  • Carrosserie

Quels en sont les avantages du MIG ?

Premièrement le poste à souder MIG se dote d’une bobine de fil (soudage en continu). Ainsi, la production de soudure est beaucoup plus grande. Ce type de poste à souder crée peu de fumée, ce qui est un avantage par rapport à l’électrode enrobée MMA.

Quels types de soudage ?

  • Aciers inoxydables
  • Aciers C-Mn
  • Alliages d’aluminium
  • Alliage de titane

Le soudage TIG, Tungsten

Le TIG permet un procédé de soudure exceptionnelle qui emploi :

  • un arc électrique
  • une électrode de soudure
  • un gaz inerte comme l’argon

La soudure TIG à la particularité d’être exécutée sous protection de gaz inerte avec une électrode non fusible et réfractaire (tungsten). Ce procédé s’appelle alors Tungsten Inert Gas en Allemagne.

soudure TIG

C’est une machine très prisée des entreprises. Choisir le TIG demande de la minutie, en effet ça permet un soudage très précis et d’une très belles qualités mais notons que c’est très lent.

Ce poste de soudage est le plus exceptionnel et le plus pointilleux mais il reste tout de même le plus difficile à maîtriser. À noter qu’il offre une qualité de soudure admirable, avec l’avantage de ne pas déformer les tôles. Il est conseillé avant tout aux professionnels de la carrosserie. Les prix varient, pouvant atteindre les 1000 euros .

Qui sont les utilisateur du TIG ?

  • Chaudronnerie
  • Carrosserie

Quels en sont les avantages du poste à souder TIG ?

Le TIG peut souder des tôles fines avec une qualité de soudure exceptionnel. Les métaux pouvant être souder au TIG sont :

  • Acier
  • Aluminium
  • Cuivre
  • Tôles fines

Le coût d’un poste à souder

Le prix d’un poste à souder dépend de nombreux éléments comme :

  • sa puissance
  • l’épaisseur des métaux
  • ou encore le type de support (métal) qu’il peut souder

Les premiers prix se situent à partir de 100 euros pour les moins sophistiqués et les plus basiques. Cependant, ils peuvent grimper aux alentours de 300 euros pour les postes à souder les plus performants; voir même dans certains sites cela peut atteindre les 1000 euros pour les professionnels en général.

L’épaisseur du métal

C’est le diamètre de l’électrode du poste à souder qui va nous donner l’épaisseur maximum du métal à travailler. Par exemple, si votre poste à souder MMA (à électrode enrobée) est équipé d’une électrode de 1,5 mm alors vous ne pourrez souder qu’une pièce de 1 mm, pas plus.

Dans ce cas, l’intensité du courant de votre poste à souder nécessaire à votre travail sera comprise entre 20 et 45 ampères. Néanmoins, l’utilisation d’un poste à souder trop puissant par rapport à l’épaisseur du métal à souder, risque de faire un trou dans votre support.

Attention à bien réfléchir avant de choisir votre poste adéquat.

Quelle puissance utiliser sur le poste à souder ?

Il convient de se servir d’un poste à souder plus ou moins puissant en fonction de l’épaisseur et du type de métal que l’on veut souder dont l’indicateur est appelé : facteur de marche.

Il indique la performance pour une utilisation durant environ 10 minutes à une température de 40 degrés. Il s’exprime en pourcentage à un ampérage. À savoir que plus le pourcentage est grand et plus le poste à souder est adapté pour des utilisations très intenses.

Pour finir, on considère qu’un poste à souder de 40 à 130 ampères et équipé d’électrodes de 1,5 à 3,2 mm est l’outil idéal pour réaliser des travaux occasionnels.

L’invention du poste à souder dans l’histoire

Depuis le début du 20ème siècles, les inventeurs et ingénieurs n’ont cessé de rechercher de nouvelles technologies pour s’adapter aux besoins du clients et à l’évolution des matériaux. Les premiers postes à souder sont apparus entre 1881 et 1887 en France, en Angleterre et aux USA. En 1890, des électrodes métalliques sont brevetées par Charles L.Coffin à Détroit, l’une des capitales mondiales de la sidérurgie.

soudure industrielle

 

Matériel Pro

Redac' Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *